Concevoir un projet de médiation du passé

Enjeux fondamentaux de la médiation culturelle et scientifique.

Théâtre romain de Bosra, Syrie, 2004 © photographe seir+seir

Objectif pédagogique : Connaître les étapes de la conception d’un projet de médiation culturelle et scientifique en lien avec l’histoire, la mémoire et le patrimoine culturel ou social, matériel ou immatériel.

Compétences visées :

  • Identifier les acteurs et les enjeux des politiques patrimoniales et mémorielles ;
  • Formuler le projet : cadrage, repères conceptuels et méthodologie ;
  • Définir les supports de la médiation et la place des nouvelles technologies dans un projet d’action culturelle ;
  • Contextualiser le projet dans son environnement ;
  • Comprendre les besoins et les caractéristiques des différents publics ;
  • Savoir mobiliser avec pertinence les notions d’histoire,
    de patrimoine et de mémoire en différents contextes.

Programme :

  • Jour 1 : Histoire, patrimoine, mémoire : divergences, convergences
    Lors de cette première journée, il s’agit d’introduire les termes « histoire », « patrimoine », « mémoire » et de cerner comment ils jouent les uns par rapport aux autres.On abordera notamment les défis que pose l’histoire au XXIe siècle, on se demandera s’il est possible d’agir sur la mémoire, on questionnera enfin les mutations du patrimoine.
  • Jour 2 : Acteurs et médiations
    Qu’est-ce que la médiation du passé et qu’est-ce qui se joue dans la médiation du passé, en regard de la médiation culturelle en général. Les déposants/donateurs sont-ils des médiateurs potentiels ? Quels sont les enjeux scientifiques et culturels de la médiation de l’histoire ? Les intervenants aborderont les enjeux théoriques et pratiques de la médiation du passé et proposeront des études de cas.
  • Jour 3 : Usages et appropriations du passé
    Le patrimoine matériel ou immatériel contribue-t-il à la vie en commun ? Si oui, à quelles conditions ? Quand et comment parler d’appropriation sociale du passé ? Que nous disent du rapport au passé les expositions historiques, les commémorations ? Que nous disent du rapport au passé les usages en ligne du patrimoine numérisé ?

Le point fort de la formation : Toutes les formations s’appuient sur l’expérience de collaboration entre chercheurs et institutions patrimoniales.

Intervenants : Enseignants-chercheurs de l’université Paris Nanterre ; Intervenants professionnels issus des partenaires institutionnels du labex

Modalités pédagogiques : Formation en présentiel

Tarif : 900 euros TTC

Nombre de places : 12 places

Prérequis : Intérêt pour les sciences humaines et sociales

Public concerné : Conservateurs et attachés de conservation des musées et des archives ; enseignants-chercheurs ; chargés de communication ; concepteurs de projets numériques ; professionnels des secteurs culturel et touristique ; médiateurs ; animateurs du patrimoine ; guides conférenciers.

Certification : Cette formation donne lieu à la délivrance d’une attestation de formation.

Parcours de formation : Cette formation fait partie du parcours Médiations du passé. Formations associées :

La participation et la validation de l’ensemble des formations du parcours permet l’obtention du diplôme d’université Médiations du passé.

Durée : 3 jours, 21 heures (7h/jour)

Télécharger la fiche formation

Contact et inscription :